Les bons gestes

Chacun peut contribuer au développement durable de chez soi en adoptant des gestes simples au quotidien.

 

Les bons réflexes au quotidien

Réduire sa consommation d'eau est utile pour réduire ma facture mais permet aussi d'économiser les ressources en eau.

  1. Je préfère une douche à un bain.
  2. Je coupe l’eau en me lavant les dents ou les mains et pendant la vaisselle.
  3. Quand je lave ma voiture, j’utilise plutôt des seaux que le tuyau d’arrosage.
  4. Pour le linge et la vaisselle, je fais des machines pleines, plutôt que plusieurs à demi charge.
  5. J’arrose le soir et privilégie un système goutte à goutte.
  6. Je coupe le robinet d’alimentation générale quand je pars plus de 3 jours pour éviter les fuites incontrôlées.
  7. Je rénove mon installation vieillissante afin de réaliser des économies : la robinetterie, les sanitaires et l’électroménager récents permettent de réaliser d’importantes économies.
  8. En cas de fuite, je répare rapidement le tuyau, la chasse d'eau ou le robinet défectueux.

 

 

Protégez vos installations en hiver

Protéger l’environnement

Je ne jette dans l'évier ou les toilettes ni objets solides, ni déchets polluants comme les huiles de vidange, la peinture ou les dissolvants. Ils gênent le bon fonctionnement des stations d'épuration : Les substances chimiques :

  1. ce sont précisément les déchets ménagers spéciaux qui nécessitent une prise en charge particulière et des traitements adaptés. Vidés dans l'évier, ils réduisent l'efficacité des stations d'épuration et constituent dès lors une véritable menace pour notre environnement.
  2. Les huiles et les graisses : elles se déposent et colmatent les réseaux, puis diminuent ensuite les performances des stations d'épuration, entraînant le rejet d'une eau moins bien traitée dans le milieu naturel.
  3. Les objets solides : de nombreux objets, comme des mégots de cigarettes, des couches à jeter, des protections hygiéniques, des cotons tiges, des lames de rasoir sont à l'origine de problèmes sur les systèmes d'assainissement. Les lingettes sont le nouveau fléau des réseaux en bouchant les canalisations.

 

Avant d'ouvrir les emballages, je consulte les étiquettes. Les produits polluants sont identifiables grâce à des symboles explicites. Ils nécessitent une prise en charge particulière et des traitements adaptés.
Je contacte ma mairie, ou je visite son site internet, pour connaître l'adresse de la déchetterie la plus proche de chez moi pour ramener mes médicaments périmés chez le pharmacien.